Domaines problématiques sur Internet

«Il était une fois… Internet»

Cinq contes pour enfants sur cinq problèmes d’actualité

C’est à travers les contes suivants adaptés à la vie moderne que la PSC souhaite donner aux parents un moyen de sensibiliser leurs enfants âgés de moins de 12 ans pour les problématiques de l’Internet, de les avertir et de leur mettre à disposition une aide active pour agir. Les enfants doivent être bien préparés et accompagnés par les parents pour leurs activités sur Internet de la même manière qu’ils reçoivent une éducation routière. À travers son travail quotidien, la PSC a constaté que les thèmes suivants sont les plus importants: la cyberaddiction, les faux profils/la pédocriminalité/la pornographie, le cyberharcèlement, les achats en ligne/les pièges d’abonnements et la protection des données/le vol d’identité. Dans notre brochure «Il était une fois… Internet» nous vous présentons des contes dont chacun se réfère à un des 5 thèmes mentionnés et contient «et le moral de cette histoie…».

Cyberdépendance

Hänsel et Gretel au café Internet

Profils fictifs | pédocriminalité |pornographie

Le vilain méchant loup dans le chat des petites chèvres

Cyberharcèlement

Le jeune cygne et les (tout) vilains petits canards

DOMAINE PROBLÈMATIQUE: CYBERDÉPENDANCE

Hänsel et Gretel au café Internet

Hänsel et Gretel au café Internet (3:06 minutes)

«Et la morale de cette histoire?» Internet est comme une forêt dans laquelle on peut se perdre sans fin. Et le café Internet tenu par la sorcière, ce sont les sites préférés de votre enfant, sur lesquels il passe beaucoup d’heures tous les jours. Internet est très addictif; le danger d’oublier tout ce qui se passe autour de soi est grand. Mais Internet fait partie de notre époque et de notre monde ; on ne peut pas l’opposer au monde «réel», puisqu’il en fait partie. Couper les enfants d’Internet reviendrait à les séparer de leur génération. Il s’agit seulement de trouver le bon dosage pour le temps qu’ils y passent. Ce serait dommage de regretter un jour d’avoir négligé d’autres choses, comme l’école ou la vie de famille. Boire et manger font aussi partie du monde réel mais celui qui passerait son temps à boire et à manger finirait par peser 400 kilos, et par mourir. Conclusion : fixer des heures pour la fréquentation d’Internet. Mieux encore : fixer des heures hors d’Internet, pas de smartphone à table, pas de chat pendant les repas, mais seulement des conversations «analogues» avec les personnes présentes en chair et en os, en faisant des phrases complètes et sans avoir la bouche pleine, s’il vous plaît !

DOMAINES PROBLÈMATIQUES: PROFILS FICTIFS | PÉDOCRIMINALITÉ | PORNOGRAPHIE

Le vilain méchant loup dans le chat des petites chèvres

Le vilain méchant loup dans le chat des petites chèvres (3:23 minutes)

«Et la morale de cette histoire ?» Dans Internet, des intérêts contradictoires s’affrontent: légitimes et illégitimes, honnêtes et habilement dissimulés, intérêts naïfs d’enfants et intérêts (pédo)criminels d’adultes. On s’y comporte hypocritement, on y crâne et on y ment comme des arracheurs de dents. Dans Internet, nos enfants ouvrent leurs coeurs, expriment leurs sentiments, parlent de leurs aspirations, recherchent l’amour, l’amitié, la reconnaissance – très ouvertement et en toute confiance, avec nom et adresse. Une situation explosive… Les enfants doivent donc avoir pour règle: ne jamais répondre aux sollicitations d’ordre sexuel d’aucune sorte et ne consentir à une rencontre pour vérifier l’identité de son interlocuteur qu’en présence de personnes de confiance et seulement dans des lieux publics! D’ailleurs: les photos de nu d’enfants sont très problématiques, pour plusieurs raisons. Vous en saurez davantage en lisant nos brochures: «Pornographie : Agir de bon droit» et «Cyberharcèlement : Agir de bon droit».

DOMAINE PROBLÈMATIQUE: CYBERHARCÈLEMENT

Le jeune cygne et les (tout) vilains petits canards

Le jeune cygne et les (tout) vilains petits canards (3:24 minutes)

«Et la morale de cette histoire?» Si votre enfant se fait harceler, il serait bien que quelques vieux cygnes (=parents clairvoyants, enseignants avisés et, le cas échéant, la police) soient à proximité pour décider ensemble comment intervenir (voir également notre brochure «Cyberharcèlement : Agir de bon droit»). Et si votre enfant se comporte comme l’un des vilains petits canards, il devrait comprendre qu’il se comporte de façon très injuste, et aussi très lâche, en étant un suiveur dans un groupe qui s’en prend à une personne isolée. Est-ce qu’il souhaite vraiment être coresponsable d’une grande souffrance psychique? Est-il incapable de se mettre à la place de la victime? Etre fort, c’est se distancer de la masse des harceleurs et aider la victime. Que ferait donc Harry Potter? Et Fifi Brindacier? Ou Momo? Une chose est sûre: ils ne se joindraient pas au groupe des harceleurs !

DOMAINES PROBLÈMATIQUES: ACHATS EN LIGNE | ABONNEMENTS FORCÉS

La princesse offerte en cadeau

La princesse offerte en cadeau (3:49 minutes)

«Et la morale de cette histoire?» Dans Internet, on ne fait pas de cadeau. Chaque offre gratuite, chaque soidisant rabais est soumis à des conditions (=tuer le dragon) dont un seul ressort gagnant: le prestataire de services (=le roi). Beaucoup de prestataires vantent leurs produits sur leurs sites sans faire preuve de sérieux: la marchandise ou les services haut de gamme qu’ils proposent sont en réalité du bas de gamme; il arrive même qu’il n’y ait aucune contrepartie après que le client a payé un acompte ou le montant dans son intégralité par carte de crédit. Votre enfant ne devrait donc en aucun cas faire des achats dans Internet, et encore moins se servir de votre carte de crédit. Il devrait aussi se garder absolument d’indiquer son adresse postale et d’accepter les conditions générales de vente (CGV), ce contrat en tout petits caractères qui est l’acte de vente. Certes, votre enfant ne peut théoriquement pas conclure de contrat juridiquement valable. Dans la pratique, il faut pourtant s’attendre à de grandes tracasseries avant d’obtenir la résiliation d’un contrat et de pouvoir récupérer son argent.

PROBLÈME 5: PROTECTION DES DONNÉES | USURPATION D’IDENTITÉ

Ali Gaga et les 40 mots de passe

Ali Gaga et les 40 mots de passe (4:13 minutes)

«Et la morale de cette histoire?» Le mot de passe que vous choisissez en ouvrant un compte dans Internet ne doit être ni trop compliqué ni trop simple et il ne faut le dévoiler à personne, même pas à sa meilleure amie ou à son meilleur ami. Il arrive que les amitiés se brisent, et qu’une personne mal intentionnée se fasse alors passer pour quelqu’un d’autre. Le tort sera immense si cette personne utilise des détails intimes (=butin) dont elle a connaissance pour écrire des courriels au nom d’une autre, chatter, offenser d’autres gens ou faire de fausses promesses, lancer de fausses invitations à des fêtes privées, faire des achats, voire même télécharger des contenus pornographiques illégaux! La seule règle à respecter est la suivante: toujours garder ses mots de passe pour soi!

Brochure «Il était une fois… Internet»