Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Les jeunes et la violence

Les jeunes et la violence
La Conférence des directrices et directeurs des Départements cantonaux de justice et police (CCDJP) suit l’évolution de la violence par et parmi les jeunes avec inquiétude. Elle a donc mandaté la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) fin 2006 pour élaborer un concept d’information / un plan de mesures sur le sujet «Les jeunes et la violence».

En raison des ressources humaines et financières limitées dont dispose la PSC, on a cependant renoncé à mettre en oeuvre ce que l’on appelle une campagne d’information médiatique à l’intention de la population.

Les points forts du «Plan de mesures 2008 ‘Les jeunes et la violence’», approuvé par la CCDJP en novembre 2007, sont entre autres les suivants:
  • le soutien de la formation et du perfectionnement des collaboratrices et collaborateurs des corps de police canto-naux et municipaux
  • la coordination interne des mesures (de prévention) existantes et prévues au sein de la police
  • l’élaboration d’une plaque tournante d’information sur Internet, contenant une liste et une description en bref de tous les projets de prévention des corps de police cantonaux et municipaux
  • l’échange d’expériences et le transfert de connaissances au sein de la police, mais aussi avec d’autres services, organisations et institutions gouvernementales et non gouvernementales, avec les médias ainsi qu’avec les déci-deuses et décideurs politiques.
  Afin de préparer l’élaboration du présent plan de mesures, la PSC a effectué en avril 2007 une enquête auprès des corps de police cantonaux et des Départements de l’instruction publique et des affaires sociales. Cette enquête avait pour but de relever les mesures prévues et/ou réalisées par les corps de police et par les Départements (de l’instruction publique et des affaires sociales) interrogés afin de prévenir la violence par et entre les jeunes. Vous trouverez les résultats du sondage dans la partie II du plan des mesures (voir à droite).

Bien que l’éventail des mesures soit très large, ce n’est pas la mission de la police d’assurer à elle seule la prévention de la violence par et envers les jeunes. Afin d’être à même de combattre de manière décisive la violence juvénile, on a besoin d’une part de connaître et comprendre en profondeur les raisons et les motifs des comportements violents chez les jeunes et il faut d’autre part que la police collabore étroitement avec les autres services gouvernementaux mais aussi avec les organisations non gouvernementales et les spécialistes. Cette collaboration a en grande partie déjà lieu mais doit impérativement être encore renforcée. En dépit des mesures réalisées jusqu’à présent, il existe encore des déficits considérables en matière de travail de prévention des services aussi bien gouvernementaux
que non gouvernementaux au niveau communal et cantonal:
  • Les connaissances sur l’efficacité des mesures de prévention existantes
    présentent des lacunes importantes.
  • L’intégration de la prévention de la violence dans une promotion de la santé
    générale et durable est tout juste entamée.
  • Les mesures de prévention s’adressant aux différentes classes d’âges,
    aux différents domaines de la vie et aux différents groupes de population
    ne sont quasiment pas harmonisées entre elles.
  • Les groupes de population peu intégrés ne sont touchés que partiellement.
On sait depuis longtemps que la violence s’inscrit dans un complexe comportemental problématique des jeunes comprenant entre autres le comportement de dépendance, les problèmes scolaires et professionnels et les problèmes familiaux. Nombre de ces problèmes comportementaux ont une origine commune et exigent des mesures similaires. La prévention de la violence ne doit donc pas être conçue et réalisée comme une activité isolée ni se concentrer exclusivement sur les actes de violence. Pour la PSC, ces mesures doivent aussi comprendre une éducation des enfants et des jeunes visant à leur apprendre la gestion des conflits et la non-violence. La désescalade en fait aussi partie. 


Informations supplémentaires

Mandat à la PSC
La PSC est mandatée de l’élaboration du concept préliminaire, puis du concept détaillé. Ici vous pouvez en lire plus.
Situation de départ
Les statistiques montrent que la propension à la violence chez les jeunes a significativement augmenté au cours des dernières années. Plus d’infos.
Définition de la notion de violence juvénile
Dans le cadre de ce plan de mesures, la PSC entend par violence juvénile l’application ou la menace de violence physique et/ou psychique de la part d’une ou de plusieurs personnes – enfants (de 7 à 15 ans),  adolescents (de 16 à 18 ans), jeunes adultes (de 19 à 25 ans) – envers d’autres personnes. Le  vandalisme (détérioration volontaire de biens) en fait également partie.
Mesures 2008 de la PSC
Ici vous trouverez toutes les infos concernant les mesures sur lesquelles la PSC travaille au cours de l’année 2008. 

Newsblog

FAQ

FAQ pourrait vous intéresser également: «Violence domestique»Violence domestique».

Que faut-il entendre par le chiffre noir et la criminalité enregistré ?
Quelle est la proportion des multirécidivistes dans le domaine de la criminalité juvénile?
Est-ce que la propension à la violence a augmenté?
Pourquoi la justice et la police utilisent-elles des systèmes de saisies des données différents?
Peut-on compter sur une homogénéisation du système d’analyse au cours des prochaines années?
Est-ce que la violence parmi les jeunes a augmenté au cours des 10 dernières années?
Pourquoi, cette année, la PSC travaille-t-elle sur le sujet «Les jeunes et la violence»? Le phénomène n’est pourtant pas nouveau!
Qui est garant-e de la qualité du travail?
Quelles décisions ont été nécessaires pour lancer la réalisation du plan de mesures?
Quel rôle doit jouer la police dans le domaine de la prévention de la violence juvénile?
Sur la base de quel esprit de prévention est réalisé ce plan de mesures?
Qu’est-ce qui est prioritaire en matière de prévention de la violence juvénile? La répression? La prévention?
Qu’entend la PSC par violence juvénile?
Quelle est la priorité en matière de mesures de prévention des corps de police?
Quels autres thèmes sont également considérés dans le plan de mesures? En effet, les raisons pour la violence juvénile sont hétérogènes.
Les bases de travail dans le domaine de la prévention policière ne sont pas homogènes au niveau national. Que fait la PSC à ce sujet? Et que peut-elle faire ?
La réalisation du plan de mesures se fait-elle en consultation avec les corps de police cantonaux et muni-cipaux?
Est-ce que les jeunes issus d’un contexte d’immigration ont une propension plus importante à la violence que les jeunes d’origine suisse?
De quel rôle a-t-elle pris conscience jusqu’à présent?
Avec quelles organisations/institutions nationales la PSC collabore-t-elle?
Au final, qui est responsable de la prévention de la criminalité juvénile? La Confédération? Les cantons? Les communes?

Downloads

Adresses

Swiss Bankers Travel Cash Card
Wegweiser Online-Shopping | Guide aux achats en ligne | Guida agli acquisti online
Systèmes boule de neige et concours
Stop Betrug | Stop Escro | Stop Truffa
Pishing Erkennungstest Deutsch / English
Safety Concept of Swiss Banknotes SNB
Sicherheitskonzept des Schweizer Franken
La système de sécurité de billets de banque
Security-check.ch deutsch
Eidgenössische Finanzverwaltung
Administration fédérale des finances
Amministrazione federale delle finanze
Eidgenössische Bankenkommission
Commission fédérale des banques
ebk.admin
seco-admin
eBay Sicherheitsportal
Stop Piracy
Ombudstelle
Osec
Zentralstelle für Kreditinformation
Schweizer Nationalbank - Sicherheitsmerkmale Schweizer Franken
EZB: Sicherheitsmerkmale Euro
Euro-Blütentrainer, falsche Euro Noten erkennen
Statistik Schweiz - Bundesamt für Statistik
Rumänien: Der Ort, aus dem die Ebay-Betrüger kommen - Computer-technik - STERN.DE
Online Kaufen - mit Verstand!
Online-Einkaufen: Verbrauchertipps
Initiative sicherer Autokauf im Internet
Nigeria Connection wütet auf eBay: Millionen-Schaden für Verkäufer - netzwelt.de
Dubiose Webseiten: Millionenschäden durch Internet-Abzocke - Netzwelt - SPIEGEL ONLINE - Nachrichten
medianet.at
So fallen Sie nicht auf die 3 falschen Symbole der Autorität herein
ZEWO Gemeinnützige Organisationen mit Gütesiegel
Schuldenberatung St. Gallen
Das Quiz
Dubiose Vermögenstipps: Geschäftsmodell Abzocke
Anlage Schutz Archiv
ZEK - Schweizerische Meldezentrale
Willkommen bei der Schutzgemeinschaft fuer Auslandsgrundbesitz
CFB - Commission fédérale des banques
L'Association Suisse des Gérants de fortune (ASG)
Kontrollstelle für die Bekämfung der Geldwäscherei | Autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent | Autorità di controllo per la lotta contro il riciclaggio di denaro
MELANI
Melde- und Analysestelle Informationssicherung MELANI | La Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information MELANI | La Centrale d'annuncio e d'analisi per la sicurezza dell'informazione MELANI
Eidgenössische Finanzmarktaufsicht | Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers | Autorità federale di vigilanza sui mercati finanziari


S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads