Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

La campagne «Je connais cette astuce»

«À ce jour, j’ai déjà payé plus de 50‘000 francs pour que le gain promis puisse enfi n être versé sur mon compte. Ai-je raison d’y croire encore? » - Une question parmi de nombreuses autres fréquemment posées à la Prévention Suisse de la Criminalité. Toutes les semaines, nous recevons plusieurs appels téléphoniques de personnes victimes de nouveaux types d’escroquerie. Dans la plupart des cas, les astuces employées ne présentent guère de différences et leurs mécanismes sont connus depuis fort longtemps avec, cependant, une nouvelle tendance: de plus en plus d’affaires d’escroquerie prennent racine sur l’Internet, augmentant de manière surprenante la vulnérabilité des victimes potentielles. On a comme l’impression que la méfi ance naturelle n’existe plus chez les internautes qui tout à coup révèlent sans hésiter leurs adresses, les codes de leurs comptes bancaires, ainsi qu’un grand nombre d’autres informations personnelles. Et tout cela simplement sur une prétendue promesse de gros gains. Ces victimes d’escroquerie oublient en outre que les données les concernant sont fréquemment transmises à d’autres réseaux ouvrant ainsi la voie à de nouvelles tentatives d’escroquerie. Pourtant nous le savons bien: pour parvenir à leurs fi ns, les fraudeurs jouent habilement la carte de la confiance.

Pour gagner trois sous de plus, les vendeurs de voitures d’occasion acceptent des arrangements douteux: un acheteur potentiel d’origine africaine propose d’établir un chèque d’un montant supérieur à celui de la transaction en demandant le reversement de la différence de la somme. C’est souvent trop tard que les vendeurs fl oués se rendent compte que le chèque est en bois, que la voiture est «vendue» et que l’argent transféré est irrécupérable.

Certaines promesses de gain de loterie d’un pays étranger poussent les gens à payer de grosses sommes d’argent prétendues régler les frais de transfert du gain vers la Suisse. Mais aucune des victimes de ce type d’escroquerie ne se demande pourquoi une loterie organisée à l’étranger, et à laquelle la victime n’a jamais participé, enverrait un gain en Suisse.

Les gens sont prêts à payer beaucoup d’argent afin de sortir d’un pays lointain des sommes d’argent colossales. Les victimes sont alors priées de mettre à disposition des escrocs un compte en banque en Suisse sur lequel des millions de francs seraient transférés. À la clé, il y a toujours une commission à un taux particulièrement élevé, c’est-à-dire correspondant à près de 10% du total de la transaction. Mais en attendant que l’argent vienne du pays étranger en Suisse, les dépenses en frais d’avocat, en commissions bancaires, etc. sont en revanche bien réelles. C’est ainsi que de nombreuses victimes de ce type d’escroquerie ont payé des centaines de milliers de francs sur des comptes à l’étranger sans jamais toucher le moindre centime de la commission promise.

La plupart du temps, les victimes sont conscientes de l’escroquerie. La honte d’avoir agi ainsi est souvent la raison principale pour laquelle ils n’ont pas envie d’en parler. Discuter d’un cambriolage, d’un vol et des moyens de prévention semble être plus facile que de dévoiler sa propre cupidité constituant la principale raison pour laquelle on est tombé dans le piège tendu par un escroc. Rares sont les cas de dépôt de plainte dans une affaire d’escroquerie, notamment parce que celle-ci s’est déroulée à l’étranger et que les escrocs ont disparu sans laisser de trace. Un grand nombre de victimes d’escroquerie se trouvent dans ce cas. Or, en se décidant à s‘organiser entre elles, à réagir, à s’exprimer publiquement sur ce qui s’est passé, leurs concitoyens seraient davantage alertés et les fraudeurs n’auraient plus aucune chance de sévir en Suisse.

Bien que nous ne disposions pas de données statistiques exactes sur les affaires d’escroquerie, nous constatons que le grand nombre de victimes est bien réel. De plus, la diversité des délits d’escroquerie commis nous empêche d’informer la population de manière effi cace. C’est la raison pour laquelle nous avons commencé à réfl échir sur les raisons pour lesquelles les gens se transforment en victimes et nous sommes parvenus à la conclusion que la vulnérabilité des personnes était le résultat d’une combinaison de trois facteurs à risque, qui sont les caractéristiques de l’escroquerie, les situations particulières et les traits de caractère des victimes potentielles.

Dans ce livre, nous avons développé les multiples aspects des caractéristiques, des situations et des traits de caractère qui, une fois réunis, augmentent considérablement le risque de devenir une victime d’escroquerie. Nous vous invitons donc à lire attentivement notre travail et à réfl échir mûrement si jamais l’on vous propose de devenir riche du jour au lendemain. Si une telle occasion s’offre à vous, prenez tout votre temps pour évaluer correctement la situation et demandez-vous pourquoi cette proposition alléchante est adressée à vous en particulier. Ne vous laissez pas bousculer par qui que ce soit et ne donnez votre accord qu’après avoir laissé passer au minimum une nuit. Très souvent, la promesse d’une importante somme d’argent semble beaucoup moins attrayante le lendemain.

Martin Boess
Prévention Suisse de la Criminalité

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Sécuriser ses achats en ligne»; «Abonnements abusifs».

Downloads

Adressen

Swiss Bankers Travel Cash Card
Wegweiser Online-Shopping | Guide aux achats en ligne | Guida agli acquisti online
Systèmes boule de neige et concours
Stop Betrug | Stop Escro | Stop Truffa
Pishing Erkennungstest Deutsch / English
Safety Concept of Swiss Banknotes SNB
Sicherheitskonzept des Schweizer Franken
La système de sécurité de billets de banque
Security-check.ch deutsch
Eidgenössische Finanzverwaltung
Administration fédérale des finances
Amministrazione federale delle finanze
Eidgenössische Bankenkommission
Commission fédérale des banques
ebk.admin
seco-admin
eBay Sicherheitsportal
Stop Piracy
Ombudstelle
Osec
Zentralstelle für Kreditinformation
Schweizer Nationalbank - Sicherheitsmerkmale Schweizer Franken
EZB: Sicherheitsmerkmale Euro
Euro-Blütentrainer, falsche Euro Noten erkennen
Statistik Schweiz - Bundesamt für Statistik
Rumänien: Der Ort, aus dem die Ebay-Betrüger kommen - Computer-technik - STERN.DE
Online Kaufen - mit Verstand!
Online-Einkaufen: Verbrauchertipps
Initiative sicherer Autokauf im Internet
Nigeria Connection wütet auf eBay: Millionen-Schaden für Verkäufer - netzwelt.de
Dubiose Webseiten: Millionenschäden durch Internet-Abzocke - Netzwelt - SPIEGEL ONLINE - Nachrichten
medianet.at
So fallen Sie nicht auf die 3 falschen Symbole der Autorität herein
ZEWO Gemeinnützige Organisationen mit Gütesiegel
Schuldenberatung St. Gallen
Das Quiz
Dubiose Vermögenstipps: Geschäftsmodell Abzocke
Anlage Schutz Archiv
ZEK - Schweizerische Meldezentrale
Willkommen bei der Schutzgemeinschaft fuer Auslandsgrundbesitz
CFB - Commission fédérale des banques
L'Association Suisse des Gérants de fortune (ASG)
Kontrollstelle für die Bekämfung der Geldwäscherei | Autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent | Autorità di controllo per la lotta contro il riciclaggio di denaro
MELANI
Melde- und Analysestelle Informationssicherung MELANI | La Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information MELANI | La Centrale d'annuncio e d'analisi per la sicurezza dell'informazione MELANI
Eidgenössische Finanzmarktaufsicht | Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers | Autorità federale di vigilanza sui mercati finanziari


S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads