Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Phishing

Phishing
«Tombé(e) dans les filets d’un escroc…» 

L’Internet est de plus en plus utilisé pour traiter les tâches quotidiennes de la vie courante, notamment pour effectuer des opérations bancaires. En 2007, 30% des internautes qui se connectent quotidiennement utilisent ces services pour gérer leurs comptes. [Source: OFS] Avec le développement des services bancaires en ligne, les escrocs ont flairé une source de revenus fort lucrative et envoient quotidiennement des millions d’e-mails, surchargeant par la même occasion les réseaux de transmission des courriers électroniques. Rien que pour cette raison, ils créent des dommages économiques considérables, sans parler des sommes colossales ainsi extorquées à leurs victimes. À cela s’ajoute le fait qu’ils dupent des personnes innocentes pour blanchir l’argent sale, comme nous allons l’expliquer dans notre prochain chapitre intitulé Propositions de travail peu sérieuses.

Définition du terme «phishing» (ou hameçonnage)

Sous le terme de «phishing» - mot composé de trois termes anglais: password (mot de passe) + harvesting (moisson) + fishing (pêche) - ou hameçonnage en français, nous entendons le vol de données, dont des informations relatives
  • aux services bancaires en ligne,
  • aux cartes de crédit,
  • à d’autres services de paiement, comme PayPal, MoneyBookers, etc.,
  • aux plates-formes d’échanges commerciaux, p. ex. eBay, Ricardo, maisons de vente par correspondance, etc.
 
L’objectif des escrocs qui utilisent le phishing consiste à se servir des données personnelles de leurs victimes pour vider des comptes bancaires ou effectuer des transactions illégales.


Voici la principale méthode du phishing

  1. La victime potentielle est contactée par e-mail 
    Un courrier envoyé soi-disant par l’institut bancaire de la victime.
  2. L’e-mail est une copie «conforme» des e-mails envoyés habituellement par l’institut 
    Ou, du moins, leur ressemble étrangement (institut = banque, société émettrice de cartes de crédit, service de paiement, etc.).
  3. Dans l’e-mail, on demande au destinataire de saisir, confirmer ou modifier les informations relatives à son compte
  4. Parfois, la demande est accompagnée d’une histoire compliquée d’erreurs successives ou d’une menace de fermeture de compte.
  5. L’e-mail contient la demande de suivre un lien, prétendant connecter le destinateur de l’e-mail au site Internet de l’institut afin qu’il puisse saisir les informations nécessaires.
  6. En cliquant sur le lien, la victime est directement dirigée sur un faux site web
  7. Toutes les informations saisies sur ce site, seront aussi enregistrées par les escrocs
  8. Ensuite, comme si de rien n’était, les victimes sont dirigées en page de leur compte ou voient s’afficher un message d’erreur les renvoyant à la page d’accueil pour recommencer l’identification.
  9. Peu de temps après, les informations ainsi récoltées sont utilisées pour vider des comptes bancaires ou effectuer des transferts d’argent sale.
 

Voici la principale caractéristique du phishing

  • Ni les banques, ni les services de paiement, ni les plates-formes d’échanges commerciaux, etc. ne vous envoient de tels e-mails.
 

Voici les principaux traits de caractère qui augmentent le risque de devenir une victime de ce type d’escroquerie

«Cela peut arriver à n’importe qui, n’importe quand!»


Les conseils de Maître Hibou

Outre le filtre antispam, le logiciel antivirus et le pare-feu, le bon sens fait partie de l'équipement de base de tout internaute!

  • Ne cliquez jamais sur un lien contenu dans un e-mail prétendument envoyé par un institut financier chez qui vous possédez un compte!
  • Pour accéder aux sites Internet de tels instituts, utilisez uniquement vos favoris/bookmarks ou tapez directement l’adresse URL dans le champ prévu à cet effet!
  • Ne transmettez jamais vos numéros de transaction, ni vos codes PIN, ni vos mots de passe!
  • Installez sur votre ordinateur un logiciel anti-phising, restez vigilant(e) et suivez les conseils ci-dessus!
  • Informez votre entourage, en particulier les utilisateurs novices d’Internet, sur ce type d’escroquerie et expliquez-leur les moyens qu’ils ont à leur disposition pour s’en protéger!

Que faire si vous avez été victime d’une escroquerie?

Dans le cas d’un doute d’escroquerie fondé, adressez-vous au poste de police le plus proche!

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Sécuriser ses achats en ligne»; «Abonnements abusifs».

Downloads

Adressen

Swiss Bankers Travel Cash Card
Wegweiser Online-Shopping | Guide aux achats en ligne | Guida agli acquisti online
Systèmes boule de neige et concours
Stop Betrug | Stop Escro | Stop Truffa
Pishing Erkennungstest Deutsch / English
Safety Concept of Swiss Banknotes SNB
Sicherheitskonzept des Schweizer Franken
La système de sécurité de billets de banque
Security-check.ch deutsch
Eidgenössische Finanzverwaltung
Administration fédérale des finances
Amministrazione federale delle finanze
Eidgenössische Bankenkommission
Commission fédérale des banques
ebk.admin
seco-admin
eBay Sicherheitsportal
Stop Piracy
Ombudstelle
Osec
Zentralstelle für Kreditinformation
Schweizer Nationalbank - Sicherheitsmerkmale Schweizer Franken
EZB: Sicherheitsmerkmale Euro
Euro-Blütentrainer, falsche Euro Noten erkennen
Statistik Schweiz - Bundesamt für Statistik
Rumänien: Der Ort, aus dem die Ebay-Betrüger kommen - Computer-technik - STERN.DE
Online Kaufen - mit Verstand!
Online-Einkaufen: Verbrauchertipps
Initiative sicherer Autokauf im Internet
Nigeria Connection wütet auf eBay: Millionen-Schaden für Verkäufer - netzwelt.de
Dubiose Webseiten: Millionenschäden durch Internet-Abzocke - Netzwelt - SPIEGEL ONLINE - Nachrichten
medianet.at
So fallen Sie nicht auf die 3 falschen Symbole der Autorität herein
ZEWO Gemeinnützige Organisationen mit Gütesiegel
Schuldenberatung St. Gallen
Das Quiz
Dubiose Vermögenstipps: Geschäftsmodell Abzocke
Anlage Schutz Archiv
ZEK - Schweizerische Meldezentrale
Willkommen bei der Schutzgemeinschaft fuer Auslandsgrundbesitz
CFB - Commission fédérale des banques
L'Association Suisse des Gérants de fortune (ASG)
Kontrollstelle für die Bekämfung der Geldwäscherei | Autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent | Autorità di controllo per la lotta contro il riciclaggio di denaro
MELANI
Melde- und Analysestelle Informationssicherung MELANI | La Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information MELANI | La Centrale d'annuncio e d'analisi per la sicurezza dell'informazione MELANI
Eidgenössische Finanzmarktaufsicht | Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers | Autorità federale di vigilanza sui mercati finanziari


S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads