Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Achats en ligne

Achats en ligne
«Si l’achat ne profite finalement qu’à l’escroc!» 

Nous vous conseillons de lire également le chapitre Ventes aux enchères!  
Vous trouverez ici d’autres informations spécifiques aux escroqueries liées aux achats en ligne.

Les cas les plus fréquents

  • Vous avez payé un article que vous n’avez jamais reçu.
  • Vous avez reçu un article défectueux ou de valeur inférieure et que le vendeur ne vous dédommage pas. 
 

Ampleur

Le chiffre d’affaires de l’e-commerce s’est élevé à 4,24 milliards de francs suisses en 2006. Comparé à l’année 2003, le résultat a quasiment doublé. [Source: Étude de l’université de Saint-Gall «e-commerce en Suisse et utilisation d’Internet en 2007»/Schweizer Onlinehandel – Internetnutzung 2007]


Voici les principales caractéristiques de ce type d’escroquerie

Augmentez votre vigilance en présence des points suivants, et ce, même si les signes d’une possible escroquerie ne sont pas clairement visibles. 
  • «Trop beau pour être vrai!»  Possibilités de commander via des spams  
    Peu importe l’avantage financier des offres proposées dans les spams, elles cachent toujours un risque!
    • L’avantage financier mis à part, le risque de ne jamais recevoir le produit est très élevé, et ce sans évoquer le fait que le produit ne fonctionne pas correctement.
    • Il peut s’agir d’une imitation, d’une contrefaçon, voire d’un objet volé. Le risque est particulièrement grand dans le cas de produits pharmaceutiques ou alimentaires qui, parfois, peuvent coûter la vie.
    • Rien que par principe, ces pratiques ne devraient pas être encouragées. Les spams représentent aujourd’hui près de 90% des e-mails et provoquent des dégâts économiques colossaux dont nous payons tous les frais.
    • De plus, les escrocs utilisent fréquemment cette méthode ne serait-ce que pour accéder aux codes des cartes de crédit. 
  • Dès votre inscription, donc avant même de commander, on vous demande des informations relatives à votre carte de crédit
    Certaines boutiques en ligne ont été créées dans le seul but de soutirer de telles informations. La plupart du temps, elles proposent des offres fort attrayantes afin d’éveiller la curiosité des victimes potentielles.  
  • «Mais ils le font tous!»  Le vendeur propose un service de paiement inconnu, notamment la Western Union, ou souhaite livrer seulement contre remboursement
    • Mieux vaut utiliser votre service financier personnel pour bénéficier d’un niveau de sécurité élevé pour vos transferts d’argent!
    • N’effectuez JAMAIS un paiement via un service de transfert d’espèces, peu importe l’histoire que l’on vous raconte!
    • Dans le cas d’un envoi contre remboursement, vous risquez une mauvaise surprise en ouvrant le colis. De plus, vous perdez votre argent!


Les conseils de Maître Hibou


Achetez selon www.kaufenmitverstand.de  (seulement en allemand).
Règle n° 1: Choisissez un mot de passe sûr et ne le transmettez jamais à un tiers! Un mot de passe idéal comporte au moins huit caractères et est composé de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux. N’utilisez jamais un nom propre, un mot figurant dans le dictionnaire ou un mot qui se rapporte à votre personne ou famille; tous peuvent être facilement découverts. Choisissez des mots de passe différents selon l’utilisation sur Internet. 

Règle n° 2: Vérifiez le niveau de sécurité technique lorsque vous transférez des données! Tout prestataire en ligne devrait proposer un transfert de données crypté. En règle générale, cette fonction est indiquée par le «https://» dans l’adresse du navigateur ainsi que par d’autres symboles, par exemple le petit cadenas sur la barre du navigateur en bas de l’écran. 

Règle n° 3: Renseignez-vous sur le vendeur! Autant que possible, renseignez-vous sur le vendeur. Dans le cadre d’un prestataire professionnel, veillez au niveau de transparence des offres et vérifiez l’exactitude de l’identité et de l’adresse de l’entreprise. Lisez également les conditions de garantie et de recours de garantie ainsi que les clauses de retour et d’annulation de la commande. Ce qui s’avère également très utile, c’est de consulter, les profils d’évaluation des vendeurs sur les sites d’enchères, ou encore les certificats de qualité des boutiques en ligne. [Veillez en particulier à la présence de la certification «Euro-Label», ou d’autres marques selon l’initiative D21 du gouvernement fédéral allemand, qui garantissent la fiabilité du vendeur.]

Règle n° 4: Lisez attentivement la description du produit ainsi que les conditions de livraison! Avant de passer votre commande, lisez attentivement la description du produit et vérifiez si celle-ci correspond à l’article représenté sur les photos et les schémas. Étudiez également les conditions de livraison et renseignez-vous sur les frais de port. Si certaines informations importantes sont manquantes ou si certains passages ne sont pas parfaitement clairs, contactez le vendeur et posez-lui toutes les questions nécessaires. Si vous commandez un produit hors du territoire européen, informez-vous aussi sur les éventuels frais supplémentaires, tels que les taxes et les frais de douane. 

Règle n° 5: Choisissez un moyen de paiement sécurisé! Parmi les moyens de paiement les plus sûrs figurent, entre autres, l’envoi de la commande contre facture ou le prélèvement bancaire. Certains services fiduciaires ou services de paiement en ligne, comme PayPal, garantissent également un haut niveau de sécurité. En revanche, d’autres services de transfert d’espèces, tels que la Western Union, ne sont que peu fiables sauf si, bien entendu, vous connaissez personnellement le vendeur. Autrement, mieux vaut ne pas passer par un tel service pour régler vos achats en ligne!  

Règle n° 6: Face à un prestataire professionnel, vérifiez systématiquement le droit de révocation! 
Selon le règlement qui régit les contrats de vente par correspondance, tout contrat conclu entre un prestataire professionnel et un consommateur peut être révoqué dans les 15 jours sans obligation de motiver l’annulation et à condition de retourner l’article au vendeur. Ce délai prend effet le jour où le consommateur reçoit la commande à son domicile accompagnée d’un document le renseignant sur les conditions relatives au droit de révocation. Si le consommateur n’a pas été mis au courant en bonne et due forme sur son droit de révocation, le délai de celui-ci est automatiquement prolongé. 

Règle n° 7: Protégez-vous des e-mails frauduleux (phishing)!
La plus grande prudence est de mise si l’on vous demande de transmettre vos données personnelles, telles que des mots de passe ou des numéros et codes de carte de crédit, via un lien ou dans un formulaire accompagnant un e-mail; et ce, même si le courrier a un aspect tout à fait «officiel» et qu’il semble avoir été envoyé par une société digne de confiance. En effet, aucune société sérieuse ne vous demandera de telles informations, encore moins par e-mail. Vous pouvez vous protéger du vol de données personnelles, également appelé phishing, en tapant directement l’adresse URL du fournisseur recherché dans le navigateur, c’est-à-dire sans passer par des liens indiqués dans des mails.


 

Que faire si vous avez été victime d’une escroquerie?

Dans le cas d’un doute d’escroquerie fondé, adressez-vous au poste de police le plus proche!

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Sécuriser ses achats en ligne»; «Abonnements abusifs».

Downloads

Adressen

Swiss Bankers Travel Cash Card
Wegweiser Online-Shopping | Guide aux achats en ligne | Guida agli acquisti online
Systèmes boule de neige et concours
Stop Betrug | Stop Escro | Stop Truffa
Pishing Erkennungstest Deutsch / English
Safety Concept of Swiss Banknotes SNB
Sicherheitskonzept des Schweizer Franken
La système de sécurité de billets de banque
Security-check.ch deutsch
Eidgenössische Finanzverwaltung
Administration fédérale des finances
Amministrazione federale delle finanze
Eidgenössische Bankenkommission
Commission fédérale des banques
ebk.admin
seco-admin
eBay Sicherheitsportal
Stop Piracy
Ombudstelle
Osec
Zentralstelle für Kreditinformation
Schweizer Nationalbank - Sicherheitsmerkmale Schweizer Franken
EZB: Sicherheitsmerkmale Euro
Euro-Blütentrainer, falsche Euro Noten erkennen
Statistik Schweiz - Bundesamt für Statistik
Rumänien: Der Ort, aus dem die Ebay-Betrüger kommen - Computer-technik - STERN.DE
Online Kaufen - mit Verstand!
Online-Einkaufen: Verbrauchertipps
Initiative sicherer Autokauf im Internet
Nigeria Connection wütet auf eBay: Millionen-Schaden für Verkäufer - netzwelt.de
Dubiose Webseiten: Millionenschäden durch Internet-Abzocke - Netzwelt - SPIEGEL ONLINE - Nachrichten
medianet.at
So fallen Sie nicht auf die 3 falschen Symbole der Autorität herein
ZEWO Gemeinnützige Organisationen mit Gütesiegel
Schuldenberatung St. Gallen
Das Quiz
Dubiose Vermögenstipps: Geschäftsmodell Abzocke
Anlage Schutz Archiv
ZEK - Schweizerische Meldezentrale
Willkommen bei der Schutzgemeinschaft fuer Auslandsgrundbesitz
CFB - Commission fédérale des banques
L'Association Suisse des Gérants de fortune (ASG)
Kontrollstelle für die Bekämfung der Geldwäscherei | Autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent | Autorità di controllo per la lotta contro il riciclaggio di denaro
MELANI
Melde- und Analysestelle Informationssicherung MELANI | La Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information MELANI | La Centrale d'annuncio e d'analisi per la sicurezza dell'informazione MELANI
Eidgenössische Finanzmarktaufsicht | Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers | Autorità federale di vigilanza sui mercati finanziari


S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads