Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Aide

Aide
En vertu de la Loi sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI) de 1993, il faut aider les victimes à venir à bout de toutes les séquelles d’un délit. Les victimes et les parents ont le droit à cette aide dans les cas de sévices sexuels sur les enfants et les adolescents.


Une victime a
  • droit à des conseils et à une assistance après le délit
  • des droits particuliers dans les procédures pénales
  • droit à une aide financière dans certaines conditions.
Les organes de conseil fournissent une aide psychologique, sociale et matérielle. Même les questions juridiques simples sont traitées. De plus, des spécialistes tels que des thérapeutes ou des avocats sont recommandés.

Concrètement, les organes de conseils prodiguent leur aide pour des questions telles que : 
  • Comment les parents peuvent-ils réagir quand ils soupçonnent des sévices sexuels sur leur enfant ?
  • Faut-il porter plainte ? Où porter plainte ?
  • Qui prend en charge les frais d’une assistance thérapeutique et juridique après un délit ?
  • Comment une victime peut-elle trouver un-e thérapeute ou un-e avocat-e approprié-e ?
  • Comment se déroule la procédure pénale et à quoi la victime doit-elle s’attendre  ?
  • Quels sont les droits de la victime dans la procédure pénale ?
  • Comment une tierce personne peut-elle aider une victime ?
Le personnel des organismes de conseil est soumis au secret professionnel. Les séances de conseil sont totalement confidentielles et l’anonymat est possible. L’aide des organes de conseil est gratuite. L’aide aux victimes prend en charge les frais sous certaines conditions lorsque les organes de conseil recommandent une aide ou lorsqu’une personne cherche de l’aide sur sa propre initiative.

Autres organes de conseil

Des organes de conseil spécialisés dans la protection de la jeunesse existent dans tous les cantons et dans toutes les villes importantes. Ils interviennent pour les questions éducatives et pour les problèmes touchant aux enfants et aux adolescents. Divers services tels que les organes de conseil pour les femmes proposent aussi conseils et assistance aux victimes de délits sexuels.

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Pornographie enfantine».

Downloads

Ce télechargement pourrait vous intéresser également: «Pédocriminalité»; «Tchat»

Adressen



S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads