Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Succès de la police

Succès de la police
La police vous surveille!
La police connaît de plus en plus de succès dans son action contre la pornographie enfantine et la pédocriminalité. Grâce à la coordination de fedpol, l’0ffice fédéral de la Police à Berne, la police a enquêté sur 570 personnes dans tous les cantons de Suisse.

A cela s’ajoutent les investigations engagées par les spécialistes de la police (cyberflics, brigades des mœurs) dans les 26 cantons. Ces actions sont en cours dans différents domaines. Elles portent sur la pornographie enfantine mais aussi sur des plaines pour abus sexuels sur mineurs.


Succès grâce à la coordination nationale

C’est fedpol qui coordonne les actions contre la pornographie enfantine en Suisse. Et le succès est de plus en plus au rendez-vous : Les organes policiers des Etats-Unis et des pays européens agissent très vite aujourd’hui lorsqu’ils découvrent des réseaux d’échange de pornographie enfantine ou des fournisseurs proposant de tels contenus. Les informations obtenues sur les consommateurs sont immédiatement transmises aux pays où ils habitent. Aujourd’hui, les choses ont changé. Fedpol transmet les dossiers de suspects aux autorités pénales cantonales qui les poursuivent.


Opérations policières

La police américaine et Interpol découvrent un serveur en Bélarus qui propose de la pornographie enfantine moyennant paiement par carte de crédit. Le matériel transmis à la Suisse permet de mener 400 perquisitions dans tout le pays. Lors de cette opération, il apparaît qu’une cinquantaine de suspects travaille dans des professions socio-pédagogiques ou sont en contact avec des enfants durant leurs loisirs. Les contrôles policiers immédiatement opérés sur ces personnes révèlent que certaines d’entre elles avaient déjà été interpellées lors d’opérations antérieures. Fait sidérant: des enquêtes pour soupçons d’abus sexuels sur mineurs doivent être ouvertes contre quelques personnes dans le cadre de cette opération.

Les autorités pénales italiennes transmettent à 27 pays du matériel concernant un groupe fermé sur Internet dans lequel du matériel pédo-pornographique a été échangé. Les polices cantonales perquisitionnent chez huit personnes en Suisse.

Une opération en Scandinavie met à jour un réseau Peer to Peer dans lequel de la pornographie enfantine est enregistrée et échangée. En Suisse, des perquisitions sont menées chez 79 personnes dans 17 cantons.

Dans le cadre d’une autre opération lancée en Italie, la Police perquisitionne chez 30 suspects dans 12 cantons.

(Source: fedpol, rapport sur la sécurité intérieure de la suisse, 2004)

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Pornographie enfantine».

Downloads

Ce télechargement pourrait vous intéresser également: «Pédocriminalité»; «Tchat»

Adressen



S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads