Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Protection des enfants

Protection des enfants
Ce que les parents doivent savoir

Internet est le miroir de la réalité. Cette «autoroute de l’information» offre une multitude d’opportunités mais regorge aussi de dangers.

Nous devons malgré tout laisser nos enfants sur Internet. Dans la rue également il y a des risques. Personne n’en interdit pour autant à ses enfants de sortir. Bien au contraire: nous leur apprenons à gérer les risques. C’est précisément cela que les enfants doivent apprendre également lors de leurs excursions sur cette autoroute de l’information qu’est Internet.

Si les enfants sont menacés

Sur Internet, les enfants et les adolescents tombent sur certains contenus de toutes sortes et qui ne sont, en aucun cas, autorisés aux mineurs : opinions politiques extrémistes, pornographie, vente d’armes ou de drogue… Ils peuvent également y être victimes d’abus, dans les tchats, par exemple. Lorsqu’ils rendent publiques, dans les tchats ou les blogs, des informations concernant autrui, voire des images, ils attentent eux-mêmes à la protection de la personnalité. Les enfants doivent connaître ces dangers et savoir comment s’en protéger, de manière à être en sécurité sur le web.

... il vaut mieux en parler !

Les moyens techniques de protection sont simplement l’une des composantes d’une série d’autres mesures englobant une large éducation aux médias ainsi que des règles fermes de navigation sur le Net. Beaucoup d’enfants s’y connaissent mieux en informatique que leurs parents. Ils apprécient lorsque l’on admire leur savoir. Faites-vous expliquer par votre enfant tout ce que l’on peut trouver sur Internet. Vous serez peut-être étonné de ce que vous apprendrez. Lorsque votre enfant découvre effectivement des contenus illégaux ou se retrouve dans une situation dangereuse, alertez la police !

Quand mon enfant est-il menacé?

Les signes suivants peuvent signaler des « dangers en ligne » :

Repli sur soi, cachotteries 

  • L’enfant s’isole de sa famille.
  • Votre enfant passe beaucoup de temps sur le « Net », surtout la nuit.
  • Votre enfant déconnecte l’ordinateur ou change de programme lorsque vous entrez dans la pièce.
  • Vous trouvez des représentations pornographiques sur l’ordinateur de votre enfant.
  • Votre enfant utilise exprès un accès Internet appartenant à autrui.

Contacts secrets en relation avec Internet

  • Votre enfant a des contacts téléphoniques avec des personnes que vous ne connaissez pas.
  • Votre enfant rencontre des personnes dont il a fait la connaissance sur Internet.
  • Votre enfant reçoit des courriels, des cadeaux ou des paquets d’une personne que vous ne connaissez pas.
Ce qui peut mal tourner dans les tchats et les blogs
Les adultes à la recherche d’un enfant pour une expérience sexuelle utilisent le tchat pour gagner sa confiance. On peut trouver des adultes même dans les forums de discussion destinés aux enfants et aux adolescents. Ils cherchent à apprendre le nom, l’adresse et le numéro de téléphone d’un enfant. Ils s’intéressent à sa vie, puis posent des questions sur son corps et ses parties intimes. Ils décrivent leurs fantasmes sexuels et invitent les adolescents à leur téléphoner, ou veulent envoyer un SMS. Ils envoient des clichés de nus, voire de pornographie enfantine par courriel. Les exhibitionnistes invitent les enfants à les regarder se livrer à des pratiques sexuelles retransmises par webcam. Il arrive qu’un délinquant aille plus loin. Il veut prendre rendez-vous avec l’enfant, lui promet des cadeaux, de l’argent de poche. C’est ainsi que l’on en est déjà arrivé, en Suisse également, à ce que de graves délits sexuels soient commis sur des enfants et des adolescents.

Internet est également le théâtre d’atteintes à la sphère privée. Les adolescents publient sur des sites web et dans les blogs des informations personnelles et des photographies se rapportant parfois à autrui ou représentant d’autres personnes. Or, la publication de ces données est interdite si les personnes concernées ne l’ont pas autorisée. Le fait de réaliser une image représentant une autre personne nue et de la mettre en ligne illégalement ou de filmer une simulation de délit violent sur quelqu'un est particulièrement répréhensible. Il ne s’agit pas là de « bêtises » inoffensives, mais d’actes criminels.
Les programmes de filtrage n’offrent qu’une protection partielle
Si les programmes de filtrage et les interdits protègent l’enfant de certains dangers, ils ne lui apprennent pas à gérer les risques de manière autonome et responsable. En outre, tous les enfants peuvent aujourd’hui facilement accéder à Internet sur d’autres ordinateurs, chez des amis, dans un cybercafé, dans les espaces de loisir ou à l’école. La surveillance et les interdits sont particulièrement stimulants, car, à la puberté, les choses prohibées par les adultes sont perçues comme intéressantes. En conséquence, les enfants et les adolescents essaient de transgresser ces interdits.

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Pornographie enfantine».

Downloads

Ce télechargement pourrait vous intéresser également: «Pédocriminalité»; «Tchat»

Adressen



S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads