Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Abus sexuels sur l’Internet

Abus sexuels sur l’Internet
Abus sexuels sur l’Internet, où et comment sont-ils commis?
Les sites de réseautage social comme Facebook ou les sites communautaires, tels que Netlog, MySpace ou autres, sont très convoités par les adolescents d’aujourd’hui et se substituent progressivement aux sites de clavardage. Ces plateformes modernes proposent, outre la possibilité de tchater, divers autres services permettant aux jeunes de créer des groupes et de se présenter aux autres.


Les adolescents y communiquent et flirtent entre eux, exposent leurs profils, photos et vidéos, créent des groupes d’intérêt et nouent de nouvelles amitiés. Or, ces activités récréatives modernes s’associent aussi à certains risques, sur lesquels nous devons attirer l’attention des jeunes. Ce qui est alors primordial, c’est de leur expliquer comment prévenir ces dangers et quels moyens sont à leur disposition pour se défendre.
En effet, les personnes qui s’inscrivent sur ces réseaux en vue d’entrer en contact avec des enfants et des adolescents pourraient avoir notamment des intentions de commettre des abus sexuel. Sur l’Internet, nous ne pouvons jamais être sûrs à 100% de la personne qui se cache derrière un profil. C’est pourquoi, les adolescents doivent d’une part rester prudents quand ils font de nouvelles connaissances et, d’autre part, s’habituer à respecter les mesures de prévention que nous allons vous détailler.
1. Prévenir
-    Avez-vous interrogé votre enfant sur ses activités sur l’Internet!
Renseignez-vous sur les communautés en ligne fréquentées par votre enfant: créez vous-même un profil et informez-vous sur les possibilités de préserver au maximum la sphère privée. En règle générale, vous avez la capacité de protéger l’aspect confidentiel des données dans les sous-menus «Extras» ou «Paramètres» proposés par de nombreux sites. Si vous avez des questions concernant ces paramètres, contactez les modérateurs ou le webmaster. Sachez que tout profil déposé ne devrait être accessible qu’aux amis que votre enfant connaît personnellement. Laissez-lui vous expliquer la façon dont il communique sur les sites communautaires et avec qui il entretient des contacts. Construisez une relation basée sur la confiance avec votre enfant afin qu’il se sente en confiance et qu’il s’adressera à vous si jamais il se trouve dans une situation embarrassante.

-    Discutez-vous avec votre enfant du contenu du profil qu’il a créé ?
Entretenez-vous avec votre enfant du profil qu’il a posté sur un site communautaire. Parlez-lui des informations non appropriées (nom, adresse, téléphone, âge, photos et vidéos gênantes ou aguicheuses) et de la manière dont des tiers pourraient s’en servir pour lui nuire.
Faites-lui  comprendre que certaines personnes cachent leur véritable identité derrière de fausses données. Il est en effet très facile de dissimuler des mauvaises intentions derrière un profil créé de toutes pièces.

-    Etes-vous d’accord que votre enfant rencontre une personne connue sur l’Internet ?
Si votre enfant a moins de 16 ans, interdisez-lui de rencontrer seul des personnes connues sur l’Internet.
Pour les jeunes de plus de 16 ans, il est important de discuter avec eux des dangers qu’une telle rencontre représente et de fixer des limites très claires. Pour vous aider, vous trouverez en fin de document quelques exemples de règles et de recommandations pour les rendez-vous avec une personne connue sur le Web.

-    Avez-vous besoin de soutien dans cette démarche ?
Contactez les administrateurs des sites communautaires si vous avez des questions concrètes ou si vous souhaitez signaler un abus (abus sexuel, cyber-intimidation, contenus non appropriés, etc.).
Utilisez les offres de «l’association pour l’animation jeunesse en milieu ouvert» (voir ci-après sous «Informations complémentaires») qui propose aussi des cours spécifiques à l’utilisation «des sites de réseautage social» pour les parents et pour les adolescents.
2. Agir si votre enfant est victime d’abus sexuel
Si votre enfant a été victime d’un abus sexuel, contactez immédiatement le centre de conseils aux victimes (LAVI) de votre canton (vous trouverez l’adresse en fin de document) et portez plainte à la police.
3. Fournir également votre aide à des tiers
Si votre enfant ou vous-même avez pris connaissance d’un abus sexuel sur un enfant ou un adolescent, proposez votre aide. Renseignez les personnes concernées sur la manière de s’informer, sur où trouver de l’aide et sur comment mieux se protéger à l’avenir.
4. Informations complémentaires et services de conseils
-    Les sites suivants proposent des informations utiles sur le thème de l’abus sexuel sur les enfants et les adolescents:
www.stopp-kinderpornografie.ch
www.schau-hin.ch/francais
kinderschutz.ch
-    L’«Association pour l’animation jeunesse en milieu ouvert» propose une liste de tous les services cantonaux d’aide aux victimes: www.doj.ch
-    Les adresses de toutes les organisations d’aide aux victimes agrées sont disponibles en ligne sur: www.sodk.ch


Conseils pour les adolescents qui souhaitent rencontrer une personne connue sur l’Internet 
Sur les tchats et les sites de réseautage, les enfants et les adolescents cherchent non seulement à communiquer, mais aussi à faire de nouvelles connaissances, dont des personnes qu’ils souhaitent éventuellement rencontrer personnellement. De tels rendez-vous sont toujours associés à des risques puisqu’on n’est jamais sûr à 100% de la personne qui se cache derrière un profil posté sur le Web ou qu’elles sont ses réelles intentions.
Pour cette raison, nous conseillons aux responsables de l’éducation, d’interdire aux enfants de moins de 16 ans toute rencontre avec une personne connue sur l’Internet, en tout cas pas seuls.
À la puberté, les adolescents remettent en question les règles fixées par les adultes, veulent se distinguer des parents et cherchent, de temps à autre, à enfreindre les règles. De tels comportements et la prise de risques associée font aussi partie de l’évolution des jeunes de cette tranche d’âge. Or, dans votre rôle de parents, vous êtes en droit de - voire vous devez - fixer des limites, pointer les dangers et surveiller d’une certaine manière votre enfant devenu adolescent.
Pour ces raisons, il est souvent plus astucieux de minimiser les risques encourus par les jeunes en leur proposant des conseils et des indications de comportement adaptés, plutôt que d’imposer des interdictions. Ci-après, vous trouverez des exemples de conseils que vous devriez faire passer aux adolescents si ceux-ci souhaitent se rendre à un rendez-vous avec une personne connue sur l’Internet.

-    Ne te rends à un rendez-vous ou n’y reste que si ton pressentiment est bon. Si tu as des doutes, n’y vas pas ou ne reste pas.
-    Ne rencontre pas seul(e) une personne connue sur l’Internet et uniquement dans un lieu public.
-    Ne bois pas une boisson qui a échappé à ta vigilance. Certaines personnes mal intentionnées y versent une drogue  qui t’empêche de te défendre ainsi que de te souvenir de ce qui s’est passé. Ne quitte jamais des yeux ton verre et, si tu devais quitter la table, finis-le avant de te lever.
-    Avant la rencontre, exige de la personne son numéro de téléphone et vérifie-le en l’appelant. Si elle ne te répond pas, mieux vaut ne pas te rendre au rendez-vous. Si elle t’envoie des SMS ou des MMS, ne les effaces pas. Demande-lui également son nom et son adresse. Si elle ne veut pas révéler son identité ou cherche à détourner la conversation, décommande le rendez-vous.
-    Avant la rencontre, confie toutes les informations relatives à cette personne à un tiers en qui tu as confiance. Dis-lui également à quelle heure tu seras rentré(e) ou que tu l’appelleras. Le mieux, c’est encore de téléphoner au tiers en qui tu as confiance une heure après le début du rendez-vous. Et si jamais tu ne l’as pas fait, il alertera la police en lui fournissant toutes les informations que tu as récoltées.
-    Explique à la personne avec qui tu as rendez-vous que tu as confié toutes les informations à un tiers afin de te rassurer.

Video de watchyourweb.de (seulement en allemand)

  
  


Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Pornographie enfantine».

Downloads

Ce télechargement pourrait vous intéresser également: «Pédocriminalité»; «Tchat»

Adressen



S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads