Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Propositions de sujets à aborder à l’attention des parents et des responsables de l’éducation

Propositions de sujets à aborder à l’attention des parents et des responsables de l’éducation
Au travers de tous nos messages de prévention, nous conseillons aux parents de s’intéresser à ce que leurs enfants font sur Internet et ainsi susciter le dialogue.
Particulièrement quand on a des connaissances limitées des nouveaux médias, il n’est pas toujours facile d’en dis-cuter avec les petits et grands experts du Web.



Non seulement ce type de dialogue, portant sur l’utilisation de l’ordinateur et de l’Internet, est important pour créer une base de confiance entre vous et votre enfant, mais il permet également de déceler d’éventuels comporte-ments problématiques. À quels jeux joue votre enfant? Qu’est ce qui lui plaît si particulièrement dans son jeu favo-ri? Avec qui tchate-t-il au quotidien? Quelles photos a-t-il postées sur Netlog ou sur une autre plate-forme commu-nautaire, et quels types d’informations a-t-il divulgués? Vous avez le droit et aussi le devoir de savoir ce que votre enfant fait quand il passe du temps sur l’ordinateur. Cela fait partie de votre devoir d’éducation.

Nous vous présentons quelques idées pour vous aider à mieux parler avec votre enfant de ses activités favorites sur la toile et à le sensibiliser à certains dangers.

Les adolescents et les réseaux sociaux est une vaste problématique aux nombreuses ramifications qui rend la tâche d’aborder un sujet en particulier difficile. Nous sommes entièrement conscients de cette complexité et, pour y répondre, nous avons créé l’arbre de décision que vous trouverez ci-après. Au moyen de questions, il vous guide vers les informations pertinentes. Quand vous avez ainsi trouvé un thème qui vous tient à cœur, vous y obtiendrez également toutes les informations nécessaires rassemblées dans un fichier PDF à télécharger. Bien entendu, ces informations figurent également sur notre site Internet. Cliquez sur l’image pour agrandir l’arbre de décision. Pour revenir à la page initiale, appuyez sur la touche «Echap/ESC».

Réalisez un montage photo amusant et préparez-vous à une surprise

1. Conseils d’ordre général sur la diffusion de données
De manière générale, vous et votre enfant devriez devenir pleinement conscients de la portée des informations diffusées sur l’Internet. Cette dynamique est basée sur les quatre principes suivants:
-    impossible de retirer définitivement d’Internet une information gênante
-    l’ information se répand très rapidement et sans frontière;
-    le virtuel peut facilement vous rattraper dans la réalité;
-    sur l’Internet, on n’est pas toujours «rien qu’entre nous».
Afin que votre enfant puisse mieux comprendre cette tendance, nous vous conseillons de pratiquer avec lui quel-ques «exercices».

-    «Googlez» votre enfant!
Saisissez le plus d’informations possibles concernant votre enfant (nom, adresse e-mail, n° de téléphone portable, pseudonymes, informations sur la classe fréquentée, etc.) dans Google ou dans un autre moteur de recherche, par exemple www.123people.ch, et regardez ensemble dans quels contextes ces renseignements s’affichent ensuite à l’écran. Lancez également une recherche dans les banques de données «Images».
Explorez avec votre enfant ces résultats et demandez-lui:

-    Trouverais-tu pénible de voir toutes ces informations révélées dans une publicité au cinéma / sur le pan-neau d’affichage de l’école / dans la revue Bravo ou dans le journal 20 minutes?
-    Que penseront tes actuels/futurs maîtres d’apprentissage de toi s’ils voient ou lisent ces informations?
-    Te mets-tu à la place de ton nouveau petit ami/ta nouvelle petite amie  qui tombe sur les photos de toi et de ton ex sur l’Internet?

De telles questions, et bien d’autres encore, permettent aux enfants et aux adolescents de prendre pleinement conscience que les informations les concernant sont diffusées plus largement que souhaité et, de plus, qu’elles pourront être en ligne sous une forme différente de la forme initiale.

-    Replacez les informations dans un contexte nouveau et embarrassant!
Les textes et les images en libre accès sur l’Internet peuvent sans problème être copiés, dénaturés, replacés dans un nouveau contexte ou encore diffusés dans un but précis. Si vous le pouvez, n’héstiez pas à montrer tous ces méca-nismes à votre enfant, sans pour autant lui donner un mode d’emploi. Si vos connaissances techniques sont insuffi-santes et si vous ne pouvez pas demander de l’aide à un proche, nous vous suggérons de réaliser un collage avec votre enfant: prenez une photo de lui et collez-la sur la une d’un quotidien pour inventer un nouveau contexte. Plus ce dernier est embarrassant, mieux c’est!
Ainsi, votre enfant devrait mieux comprendre que les informations peuvent être dénaturées et que l’on peut facile-ment perdre le contrôle sur la diffusion en ligne des textes et des images.
Il y a des personnes, notamment des jeunes qui – peut-être au début pour s’amuser ou qui sont malintentionnés – créent des situations fort embarrassantes. Faites comprendre à votre enfant que les amis d’aujourd’hui ne sont pas toujours ceux de demain.
2. La réalité existe à travers l’effet qu’elle produit
Vous devriez connaître les profils – mais aussi les contacts autorisés à y accéder - que votre enfant a postés sur les sites communautaires en ligne, notamment s’il a moins de 16 ans. Accordez-vous du temps pour consulter ensem-ble ses profils publiés sur le Net et profitez de l’occasion pour discuter des effets qu’ils peuvent produire. Ne jouer pas au professeur ou au censeur mais essayez d’adopter au contraire une attitude ouverte et intéressée.

La génération actuelle des parents ne comprend pas toujours aisément que la représentation de soi des adolescents d’aujourd’hui suit d’autres schémas que celle d’il y a 30 ou 40 ans. Il faut être conscient des modèles que le monde des adultes offre aux jeunes d’ahourd’hui que cela soit dans les journaux gratuits, au cinéma, à la télévision ou tout simplement sur les affichesDes top-modèles sexy et aguichantes aux bellâtres excentriques au regard provoquant, des émissions qui cultivent le plaisir à se nourrir du malheur des autres jusqu’à la levée des tabous dès que l’occasion se présente, est un univers plutôt destabilisant. Parlez à vos enfants de ces paradis artificiels. Sourire d’une photo de Britney Spears saoule dans Bravo est bien différent que visionner une vidéo de votre enfant dans le même état sur YouTube. 
Les enfants et les adolescents doivent comprendre que le monde artificiel qu’ils créent autour d’eux correspond aussi à une réalité, la leur. Britney Spears vit du scandale qu’elle provoque; votre enfant, en revanche, peut perdre sa place d’apprentissage à cause d’une image scandaleuse diffusée sur l’Internet et qui tombe par hasard ou volon-tairement entre les mains de son employeur.
Ce sont souvent les jeunes filles qui ne se rendent pas compte des effets produits par des représentations aguichan-tes. En essayant de ressembler à leurs idoles, elles ignorent le caractère érotique des messages qu’elles envoient.
Dans ce cas, vous n’avez pas le choix et vous devez interdire toute représentation trop osée et obliger votre enfant à remplacer les photos, en proposant d’autres variantes, par exemple. Ainsi, le choix peut porter sur des représenta-tions drôles ou originales avec lesquelles les enfants peuvent également attirer l’attention sur eux sans faire allu-sion à l’érotisme. Insistez surtout auprès des adolescentes quant aux clichés coquins faits avec leur compagnon ! Il arrive qu’ils soient largement diffusés par vengeance après une rupture.
3. Quand le monde virtuel se transforme en dure réalité
Certains enfants et adolescents sont tellement fascinés par l’Internet que la fréquentation des amis et la pratique d’autres loisirs perdent tout intérêt. Vous, en tant que parents, êtes responsables de la place qu’occupe l’Internet dans la vie de votre enfant ainsi que de la poursuite d’autres activités sociales.

-    Fixez des limites!
Les conseils suivants ont pour but de vous aider à mieux structurer le quotidien:

-    Les «bons Internet»: convenez avec votre enfant de règles à appliquer concernant l’utilisation du Web. Le temps que votre enfant est autorisé à passer en ligne peut être accordé sous la forme de «bons In-ternet». Si, par exemple, votre enfant est autorisé à tchater une heure par jour, donnez-lui quatre bons d’un quart d’heure chacun qu’il peut vous remettre dès qu’il souhaite se connecter à un site commu-nautaire. Quand les bons ont tous été utilisés, il doit éteindre l’ordinateur.
-    Équilibre entre le monde virtuel et le monde réel: veillez à ce que votre enfant ne passe pas seulement du temps devant l’écran, mais aussi à l’extérieur avec les autres enfants. Il doit  s’adonner au sport et à des loisirs pour qu’il entretienne de vrais contacts sociaux. Si votre enfant souhaite passer plus de temps sur l’Internet, vous pouvez le lui accorder en posant vos conditions. Par exemple, il devra s’inscrire à un nouveau cours de danse/tennis ou lire un livre pour pouvoir tester un nouveau jeu ou obtenir 15 minutes de tchat supplémentaires par jour.



-    Les amis virtuels sont-ils de vrais amis?
Au sein des communautés en ligne et sur les sites de clavardage, les enfants et les adolescents accordent une gran-de importance au nombre d’amis affichés. Il n’est pas rare de rencontrer des profils sur lesquels une personne ré-pondant au pseudonyme «leila_clairdelune» comptabilise 437 amis ou que «skaterboy007» entretient des contacts avec 398 autres personnes. Plus on compte d’amis sur sa liste, plus on a d’importance, plus on est demandé, plus on est connu! Parmi les jeunes, la popularité se mesure à la longueur de la liste de ses amis.
Or, si les enfants et les adolescents ne se montrent pas suffisamment prudents lorsqu’ils acceptent de nouveaux amis sur leur liste, il peut facilement s’y glisser des délinquants sexuels qui font ainsi un premier pas vers de futu-res tentatives d’intimidation (mobbing). De plus, même en cas d’accès limité aux amis, les informations fournies sont pour ainsi dire totalement publiques. Dépassé un certain nombre, il n’est plus possible de connaître réellement tous ses amis en ligne.
Discutez avec votre enfant de ses contacts et de la notion d’amitié en général. Que signifie pour votre enfant «entre-tenir une amitié»? Qu’est-ce qu’il distingue les amis de l’école de ceux connus sur l’Internet? Comment peut-on être certain que les choses apprises sur un ami via le Web sont vraies? Quel souci et quel problème confie-t-il, et à quel ami en particulier?

Vous pouvez même aller jusqu’à créer vous-même un profil dans l’une de ces communautés en ligne fréquentée par votre enfant en le concevant de façon à ce qu’il puisse susciter son intérêt. Quand il se rendra compte que c’est sa mère ou son père qui se cache derrière le profil, il sera peut-être plus prudent à l’avenir quand il nouera de nou-veaux contacts.
4. Votre enfant joue-t-il principalement à des jeux sur l’ordinateur?
Demandez à votre enfant de vous montrer les jeux auxquels il joue en ligne sur son PC ou sa console. Regardez ces jeux et vérifiez si l’âge recommandé par l’éditeurcorrespond à celui de votre enfant. Le site  www.pegi.info/fr/ propose une liste de symboles qui figurent sur les boîtes de DVD avec les explications relatives et les recommandations d’âge.
Demandez à votre enfant de vous expliquer comment le jeu fonctionne, proposez de faire une partie avec lui. Vous serez peut-être ridicule mais cela développera une complicité avec votre chérubin.
Votre enfant joue-t-il en ligne avec ou contre des partenaires virtuels? Demandez-lui quels personnages (avatars) ont été choisis par les autres joueurs et ce qu’il sait sur eux. Discutez du personnage choisi par votre enfant: Pour-quoi l’avoir créé de cette façon? Pour quelle raison préfère-t-il tel ou tel jeu?
Une fois que vous savez ce qui lui plaît tellement, peut-être pourrez-vous aussi lui faire découvrir des activités réelles qui répondent à ces mêmes besoins. Pourquoi ne pas l’inscrire dans un club de karaté ou de judo si votre enfant s’intéresse aux jeux de combat? Il pourrait aussi lire un roman de fiction pour qu’il imagine son propre mon-de au lieu de jouer aux jeux avec des personnages fictifs déjà créés de toute pièce.
5. Des sites précieux pour votre enfant
L’Internet propose aussi un grand nombre d’offres spécialement conçues pour les enfants: des jeux, des tchats, des nouvelles communautés ou des pages d’information.
Nous avons choisi certains sites précieux et utiles pour vous et sur lesquels vous pouvez attirer l’intérêt de votre enfant. Ces offres s’adressent plutôt aux plus jeunes enfants.

-    Sites pour communiquer spécialement conçus pour les enfants:
forum.momes.net
www.blablaland.com
club.ados.fr
www.spick.ch

-    Sites pour jouer, effectuer des recherches et s’informer spécialement conçus pour les enfants:

www.safersurfing.ch
www.lilibiggs.ch
www.mabule.ch
www.xooloo.fr
jeux-pour-apprendre.com


-    Sites pour s’informer spécialement conçus pour les enfants:
www.educa.ch
www.infoklick.ch
www.schoolnet.ch


Des sites précieux pour vous:
-    www.pegi.info/fr/: Le système de classification par âge PEGI (Pan-European Game Information, système européen d’information sur les jeux) permet aux parents de toute l’Europe de prendre des déci-sions éclairées lors de l'achat de jeux vidéo.
-    www.stopp-kinderpornografie.ch: La Prévention Suisse de la Criminalité a mis en œuvre une campagne nationale de lutte contre la pédocriminalité. Ce site offre des informations et des outils précieux.
-    www.schau-hin.ch: L’Alliance suisse pour la prévention des abus sexuels envers les enfants et les jeunes a pour objet de protéger les enfants de tout le pays de la violence et des abus sexuels. Ce site offre de nombreux conseils et informations fort utiles.
-    www.filtra.info Ce site offre des informations sur le contrôle parental ainsi que des informations générales sur la sécurité informatique.
-    www.famille-emploi.ch: Le site commun de l’Union patronale suisse, de Pro Familia Suisse et de pro juventute offre une plate-forme pour la famille et l’emploi dans le but d’aider à pouvoir concilier la vie de famille avec l’activité professionnelle en proposant des informations et une aide à ce propos.
-    www.e-media.ch Ce site offre une aide précieuse pour les parents dans le domaine de l’éducation aux médias.
-    www.enfant.com Un site informatif en tant que point de rencontre en ligne qui offre aux femmes et aux hommes une plateforme neutre pour échanger leurs informations et leurs idées autour du thème de l’éducation.


www.safersurfing.ch




Video de watchyourweb.de

Newsblog

FAQ

Cette FAQ pourrait vous intéresser également: «Pornographie enfantine».

Downloads

Ce télechargement pourrait vous intéresser également: «Pédocriminalité»; «Tchat»

Adressen



S‘abonner

Twitter

Facebook

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads