Navigation: Au début du texte (sauter la navigation), Vers la recherche, Vers la sélection de la langue, Vers des liens importants, Vers des informations supplémentaires (sauter le contenu) Vers la navigation principale,

A A A

Le phénomène du stalking - définition et auteur-e-s

Bien qu’il n’existe toujours pas de chiffres concrets sur l’étendue du phénomène, il est quasi certain que le nombre de victimes de ce type d’intrusion violente dans la vie privée – des victimes poursuivies, terrorisées et, parfois même agressées physiquement ou sexuellement -  est en constante augmentation.

Le harcèlement obsessionnel (stalking) qu’est-ce que c‘est?

Appartenant au vocabulaire de la chasse, le mot anglais stalking signifie au sens propre «s’approcher furtivement» d’une proie dans l’intention de l’éliminer. Aujourd’hui, cette notion désigne surtout le fait de poursuivre et de harceler une personne à dessein et de façon réitérée, en menaçant son intégrité physique ou psychique, en lui faisant du tort et en mettant en péril sa sécurité.

Configuration

En principe, toutes les combinaisons d’auteur-e-s et de victimes de harcèlement obsessionnel existent: homme/femme, femme/homme, homme/homme et femme/femme. Toutefois, on estime que la majeure partie (plus de 80%) des personnes qui harcèlent appartient au sexe masculin et que leurs victimes sont principalement des femmes (également plus de 80%).

Les auteur-e-s de harcèlement obsessionnel

Les auteur-e-s de harcèlement obsessionnel sont principalement de sexe masculin. Ces personnes, issues de toutes les couches sociales, agissent surtout seules, mais il arrive qu’elles associent les proches de leur victime à leurs actes. La plupart du temps, elles choisissent une victime dans leur environnement privé ou professionnel, le plus souvent un ex-compagnon, mais il peut aussi s’agir d’un collègue de travail, d’une connaissance ou d’une personne adulée, d’un voisin ou d’un client. Le harcèlement obsessionnel contre des personnes inconnues est plutôt rare.

Motifs

Le désir d’une relation intime, l’amour fou, la soif de vengeance à la suite d’un sentiment d’injustice, la haine, la pulsion de contrôler l’autre ou encore le besoin d’exercer son autorité sur autrui: les harceleurs et harceleuses obéissent à des motivations très diverses qui peuvent varier au fil du temps. Le harcèlement obsessionnel vise toujours à obtenir la faveur et l’attention de la victime, voire à nouer ou à maintenir le contact avec elle. La victime a beau expliquer clairement qu’elle ne partage pas ce désir, le harceleur ou la harceleuse persiste souvent, car le délire obsessionnel dont il ou elle est atteint-e l’empêche de voir la réalité en face et, de surcroit, rend ses actes imprévisibles. En revanche, s’il ou elle perçoit le refus de la victime, ses sentiments peuvent rapidement se transformer en haine et en soif de vengeance.

Télécharger la brochure «Stalking: posez des limites!»

Newsblog

FAQ

 

Downloads

Adresses



S‘abonner

Twitter

Facebook

News

Compétences médiatiques pour les enfants: nos contes en un clic
Vol à la tire : ne vous laissez pas distraire et ne portez pas d’objets de valeur sur vous !
Trafic d’animaux : une jungle peuplée de perroquets bariolés, de perles rares, d’alcool de serpent vietnamien …. et de gens sans scrupules !
Les étrennes de vos petits-enfants ont fini dans les mains d’un voleur ? Il est temps d’opter pour les paiements sans espèces.
Contrefaçons de médicaments: pour en savoir plus sur les risques et les effets indésirables, interrogez votre médecin, votre pharmacien… ou la police!

plus...

Adresses

Top 10 FAQ

Top 10 Downloads